lundi 26 mars 2012

Ça bouge, ça remue, ça gigote...

fdgplaceaupeuplepo

 

 

 

Mélenchon sous haute surveillance

Samedi 24 Mars 2012

l'auteur : Gerald Briant 
Maire adjoint du 18° arrondissement de Paris, Gérald Briant est en charge des affaires sociales et de la lutte contre les exclusions. Membre du bureau de presse du PCF, il est aussi à ses heures perdues administrateur d'Arcane 17, une maison d'éditions et d'initiatives

 

Mélenchon sous haute surveillance
                                     Sacrebleu ! le Front de gauche est sous haute surveillance. C’est ce que nous apprend le journal économique Les Echos. Dans un article signé Renaud Cznares, on peut lire que la campagne de Jean-Luc Mélenchon est officieusement, suivi de très près. « La question est de savoir à qui il prend des voix, explique Olivier Faure, responsable des études d’opinion pour François Hollande.
                                     Ce serait-il passé quelque chose de significatif pour que la direction du Parti socialiste commence à regarder de ce côté-là de la gauche après l’avoir snobé plus que de raison ? Souvenons-nous de la fin de non-recevoir à la demande de Jean-Luc Mélenchon de débattre avec François Hollande ou encore la très perspicace remarque du candidat socialiste sur la disparition des communistes français.
                                     Est-ce le succès de la Bastille, l’embellie sondagière qui place désormais Jean-Luc Mélenchon potentiellement comme le 3ème homme de la campagne ou tout simplement la constatation que de plus en plus de sympathisants socialistes se posent ouvertement la question du vote en faveur du candidat du Front de gauche ? Assurément un peu de tout cela. 
                                     Au lieu de regarder le Front de gauche comme une menace, il serait pourtant plus utile de se féliciter de sa progression. Depuis qu’il progresse, le total gauche augmente et la menace lepeniste se tasse. Que du bonheur ! En creux cette progression souligne surtout une absence de dynamique : celle de la campagne du candidat socialiste qui n’a comme ressort principal que le référendum anti-Sarkozy.
                                     Sauf que les Français ont peut être aujourd’hui un peu plus d’ambition. En plus de se débarrasser de la droite, n’y a t-il pas une occasion unique de faire grandir une réelle alternative qui renverse la table ?
                                    C’est toute l’ambition du Front de gauche, c’est même disponible pour 2 euros, voir gratuitement par téléchargement et cela s’appelle «l’Humain d’abord». 
Bonne lecture, chers surveillants ! 
 
 

 

Mélenchon sous haute surveillance
 
 

 

 

Posté par 1776577440 à 11:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Ça bouge, ça remue, ça gigote...

Poster un commentaire